L'achat en nue-propriété

Réalisée pour le compte de PERL, la deuxième édition de l’étude sur les investisseurs en nue-propriété de l’institut d’études Cocédal (menée entre le 1er septembre 2013 et le 30 juin 2016 auprès de 334 acquéreurs) révèle qu’il existe trois typologies différentes d’investisseurs selon leurs profils et leurs objectifs.
Il s’agit :
- d’investisseurs en nue-propriété de moins de 50 ans souhaitant d’abord se constituer à moindre coût un patrimoine immobilier dans un objectif retraite. Propriétaires de leur résidence principale, souvent primo-investisseurs en immobilier, ils possèdent une capacité d’endettement comprise 80 000 € et 150 000 €.
Cela concerne 41 % des investisseurs ;
- de personnes âgées entre 50 et 59 ans qui souhaitent majoritairement réaliser un investissement avec un fort potentiel de valorisation, dans un cadre de neutralité fiscale. Souvent au sommet de sa carrière professionnelle, ils possèdent une importante capacité d’investissement (par emprunt ou fonds propres) et investissent 250 000 € en moyenne dans un bien en nue-propriété. Ils représentent 27 % des investisseurs ;
- enfin, après 60 ans (31 % des investisseurs), la priorité de ces investisseurs est de protéger leur famille en transmettant leur patrimoine. Leur investissement est généralement fragmenté en différents lots de valeur équivalente, et oscille entre 150 000 € et 200 000 € en moyenne. Leur investissement est généralement financé sur fonds propres (dans 75 % des cas).
Levallois nue propriete demembrement avenir serenite patrimoine 10
×